• sandraanderdietetique
  • Facebook Social Icône

© 2023 by The Plan. Proudly created with Wix.com

Vive les huîtres !


L'huître est un aliment de fête qui est très complet et intéressant d'un point de vue nutritionnel.



1- Petite histoire de l'huître :

Nos ancêtres (il y a plus de 40 000 ans), qui habitaient des régions côtières, consommaient déjà des huîtres avant de commencer à pêcher puisqu'il suffisait de les ramasser sur les plages. L'huître est présente en Europe où elle constitue un met de choix pour les gaulois, les romains et les grecs, elle est par contre considérée impure chez les égyptiens et les hébreux.

Au moyen âge et à la renaissance, les riches développent une passion pour les huîtres, on les consomme cuites dans des régions éloignées des côtes. Ce n'est que à la fin du XVIIIe siècle que l'huître est consommée crue.

En Amérique du nord, l'huître est aussi très présente. C'est à la fin du XIXe siècle que la culture d'huître, appelée ostréiculture, voit le jour. Une huître grandit pendant 2 à 7 ans (selon les espèces et l'origine) avant de pouvoir être commercialisée.


2- Qualité nutritionnelle des huîtres :

Les huîtres sont un aliment très complet. Elles sont riches en protéines : 9g pour 100g : 5 à 6 huîtres vous apportent autant de protéines que 100g de viande. Ces protéines sont de haute valeur biologique c'est à dire qu'elles sont très bien assimilées par l'organisme.

Elle est aussi une très bonne source d'acides gras oméga 3 (EPA et DHA) que l'on trouve aussi dans les poissons gras. Les oméga 3 sont des acides gras essentiels qui ne peuvent pas être fabriqués par l'organisme et qui doivent donc être apportés par l'alimentation. Ils participent à une bonne santé cardiovasculaire en ayant un effet protecteur sur le cœur et les vaisseaux sanguins ainsi qu'une action anti-inflammatoire.

L'huître contient 5g de glucides au 100g, elle a un indice glycémique faible.

Outre ces macronutriments, l'huître contient beaucoup de micro-nutriments et de vitamines essentielles :

- du fer : 4 huîtres contiennent en moyenne 8g de fer soit 100% des apports quotidiens pour un homme et 50% de ceux d'une femme.

- du zinc : qui est impliqué dans la fabrication de nombreuses hormones : thyroïdiennes, sexuelles et de l'insuline (hormone qui permet de réguler la glycémie).

- du cuivre, du sélénium : qui participent à la formation de diverses enzymes et composés anti-oxydants (qui limitent le vieillissement cellulaire).

- de l'iode : qui entre dans la formation des hormones thyroïdiennes.

- de la vitamine B12 : vitamine retrouvée uniquement dans les produits animaux. Une huître amène 300% des recommandations journalières en vitamine B12.

- de la vitamine A : qui a un rôle anti-oxydant. Elle est aussi importante dans le maintient d'une bonne vision et dans la croissance des os et des dents.

- de la vitamine D : 3 huîtres apportent 100% des apports journaliers recommandés en vitamine D. Vitamine qui est essentielle pour une bonne santé osseuse. La vitamine D peut être apportée par l'alimentation ou fabriquée par la peau sous l'action du soleil. Les populations du nord (comme nous en France) on un déficit de vitamine D très marqué en hiver, c'est pourquoi il est recommandé de consommer des aliments riches en vitamine D et/ou de se supplémenter.


L'huître est un aliment de haute densité nutritionnelle, de plus, elle est faiblement acidifiante pour l'organisme (beaucoup moins que la viande ou les fromages par exemple), donc si vous les aimez il ne faut pas s'en priver !

Attention toutefois si vous souffrez de crises de goutte, l'huître est riche en purines il faut donc en consommer avec parcimonie. Les femmes enceintes et allaitantes choisiront plutôt de consommer des huîtres cuites pour éviter les toxi-infections.


3- Qualités environnementales des huîtres :

L'élevage des huîtres et coquillages en général n'a pas d'impact négatif sur l'environnement. Au contraire, les mollusques participent à la dépollution des eaux marines et une huître peut filtrer 2 à 5 litres d'eau par heure. Les huîtres se nourrissent de phytoplancton. La prolifération du phytoplancton sur les sols marins serait à l'origine de la perte en oxygène des océans et de la disparation des plantes marines et des espèces animales qui y étaient associées. L'huître est réintroduite dans différents lacs et baies (surtout en Amérique du nord) afin de les assainir et de retrouver une biodiversité.


4- Comment conserver et consommer les huîtres :

Les huîtres fermées se conservent une semaine maximum au réfrigérateur, sous un linge humide. Si elles sont décortiquées et avec leur jus, vous pouvez les congeler et les consommer sous 3 mois maximum. Il faudra alors les consommer cuites, la congélation aura modifié la texture.


Il y a plusieurs manières de consommer des huîtres :

- crues avec un filet de citron ou un mélange vinaigre rouge et échalotes.

- Cuites à la vapeur ou au four à 230°C pendant 10 minutes environ.

On peut ensuite s'amuser et présenter les huîtres en ragoût, avec des pâtes, en soupe...


5- Mon avis :

Si vous aimez les huîtres, que vous n'êtes pas enceinte ou allaitante, les huîtres constituent un met de choix avec une densité nutritionnelle très très élevée (minéraux, vitamines, protéines, oméga 3 présents en grande quantité !). Attention si vous souffrez de crises de goutte, limitez votre consommation d'huîtres à 3 ou 4 pièces.